Magnifique réseau AIRnet dans une fabrication d’appareils d’éclairage électrique

Encore une jolie réalisation menée par Atlas Copco et réseau AIRnet.

Contexte : Une jolie usine fabricant des appareils d’éclairage électrique ayant un réseau en ABS devenu cassant et fuyant. L’ancien réseau d’air comprimé alimentait différentes machines (notamment des presses) et un piquage pouvait alimenter via une succession de Y, plusieurs points de consommation ce qui ne permettait pas une délivrance de l’air comprimé optimale.

Problématique : Création d’un réseau d’air comprimé performant avec plus de 660 piquages courts (brides taraudées + raccords rapides) avec des lignes de distribution comprenant 1 piquage tout les mètres pour éviter justement l’utilisation d’une succession de Y. La suspension s’est effectué sous « cablofil ».

Le système de bride de dérivation AIRnet et la légèreté de la tuyauterie aluminium AIRnet ont fait la différence face notamment à la tuyauterie en Inox (les piquages ont un coût plus élevés et sont plus difficiles à mettre en place à cause d’un poids de l’inox supérieur au réseau AIRnet).

Réseau prévu : Bâtiment de 9000 m2, avec 6 lignes de distributions. 660 piquages

Un réseau d’air comprimé en tube aluminium AIRnet en diamètre 50 mm avec des antennes puis antenne en diamètre 25mm pour une longueur totale de 1300 mètres.

La salle compresseur a été raccordée entièrement en AIRnet aluminium. Le client a gardé son compresseur Atlas Copco existant, un GA37 ainsi que le sécheur associé.

Un compresseur Atlas Copco GA55 VSD+ et d’un sécheur FX14 ainsi que toute la filtration nécessaire a été ajoutée afin de pouvoir alimenter les 660 piquages de la nouvelle installation du réseau d’air comprimé.

2014-11-17 09.49.57 IMG_5084 IMG_5085 IMG_5086 IMG_5087 IMG_5088 IMG_5089 IMG_5090 IMG_5091 IMG_5092 IMG_5093 IMG_5094 IMG_5095

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.